Réseaux

sedex

Sedex est une organisation sans but lucratif visant à promouvoir les améliorations responsables et éthiques au niveau des pratiques en vigueur au sein des chaînes d’approvisionnement. 

Leur produit central est une base de données en ligne sécurisée qui permet à Beyers Koffie de stocker, partager et communiquer des informations dans quatre domaines principaux :

  • Les normes de travail
  • L’hygiène et la sécurité
  • L’environnement
  • Les éthique commerciale 

THE SHIFT


The Shift est le réseau de référence pour le développement durable en Belgique. Avec l’aide de ses membres et ses partenaires, ils veuillent réaliser la transition vers une société et une économie plus durables. Concrètement, ils facilitent les échanges entre ses membres, les encourageons à être ambitieux et à réaliser des projets concrets dans le domaine de la durabilité.

The Shift est le réseau belge de référence pour le développement durable. Réunissant plus de 330 entreprises, ONGs, institutions académiques, départements gouvernementaux et autres acteurs clés de la société civile, ils sont également le point de contact national pour CSR Europe et le World Business Council for Sustainable Development. Ensemble avec ses membres et ses partenaires ils visent à développer des solutions innovantes pour répondre aux grands défis environnementaux, sociaux et économiques actuels.

Les Sustainable Development Goals (SDGs) des Nations Unies servent de ligne directrice à leur réseau. Afin de promouvoir leur implémentation, ils rassemblent ses forces avec le UN Global Compact Network Belgium. A travers ce partenariat et l’interaction des agendas belge et international, ils ont l’ambition de réaliser la transition vers une société et une économie plus durable pour ses membres et les générations futures.

Beyers est très fière d'être membre de The Shift et en est très fière. Cette plate-forme nous offre :

  • l’accès à une connaissance étoffée,
  • des contacts avec des parties prenantes difficilement atteignables par un autre biais; cela élargit la vision et le réseau,
  • la chance d’échanger des connaissances et des expériences : comment aborder la responsabilité sociale des entreprises au sein d’une PME, comment faire pour que le sujet vive à tous les niveaux…

L'union royale des torréfacteurs de Belgique

Depuis longtemps déjà, Beyers est membre de l’Union royale des torréfacteurs de Belgique ASBL. L’Union royale des torréfacteurs de Belgique est une ASBL qui a pour but de promouvoir le café.

KNVKT

E.P. Leidsche est membre depuis de nombreuses années de la « Koninklijke Nederlandse Vereniging voor Koffie en Thee (KNVKT) » (Association Royale Néerlandaise pour le Café et le Thé).

La KNVKT a été créée en 1887 et défend les intérêts communs des entreprises néerlandaises de café et de thé.

La KNVKT est le porte-parole des entreprises et l’interlocuteur des partenaires commerciaux, des organisations sociales, des autorités publiques, de la politique, des médias et des consommateurs. La KNVKT constitue une plate-forme de concertation et un centre de connaissance au niveau de la gestion de la chaîne (durabilité, sécurité alimentaire, économie d’énergie), des renseignements aux consommateurs (étiquetage, revendications en matière de santé, indications géographiques) et de l’information (santé, origine et préparation). Avec 52 sociétés affiliées et un degré de couverture de 98 % du secteur, l’association profite d’une large portée au sein de la branche, ce qui permet une société forte.

Lorsqu’il s’agit de la responsabilité sociale des entreprises, les Pays-Bas placent la barre haut.Fin 2010, avec des partenaires issus du monde des O.N.G. et des pouvoirs publics,la KNVKT a ainsi déclaré que trois quarts des cafés néerlandais devraient être durables d’ici 2015. De cette manière, les Pays-Bas seront le leader absolu en matière de café durable en Europe, et donc un exemple pour les autres pays. À l’heure actuelle, 45 % du café présent sur le marché néerlandais est déjà certifié.

AFSCA

L’AFSCA est l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire.

L’agence a été fondée en 1999 après la crise de la dioxine et s’est bâti une excellente réputation nationale et internationale. Grâce à tous les efforts des secteurs agroalimentaires et à l’AFSCA, une sécurité maximale peut être garantie aux consommateurs.

L’AFSCA compte quelque 1 300 collaborateurs (1 169 ETP), dont la moitié est active sur le terrain. Chaque année, l’agence mène plus de 100 000 contrôles et prélève plus de 60 000 échantillons sur des matières premières et des produits alimentaires que nous consommons quotidiennement. L’AFSCA dispose de son propre réseaude 5 laboratoires certifiés ISO 17 025 et fait aussi appel à 59 laboratoires et à 10 laboratoires de référence nationaux. Chaque année, ce sont plus de 350 000 analyses qui sont réalisées.

L’AFSCA est au service du consommateur et des personnes actives professionnellement dans la chaîne alimentaire.